Teleref - articles d’actualité

Accueil > Musique > Un violoniste majeur : Zino Francescatti

Un violoniste majeur : Zino Francescatti

jeudi 1er août 2013, par Liliane

Un violoniste hors pair

Zino Francescatti est considéré comme l’un des plus grands violonistes du vingtième siècle. Né en 1902 à Marseille dans une famille de musiciens, il étudie le violon dès son plus jeune âge et donne ses premiers concerts alors qu’il n’a que cinq ans. Remarqué pour sa virtuosité, il poursuit sa carrière aux Etats-Unis ou il intègre les orchestres les plus prestigieux et participe aux plus grands festivals de musique classique. Zino Francescatti entame par ailleurs une collaboration au long court avec le pianiste Robert Casadesus. Son instrument de prédilection est un Stravarius Hart 1727. Soucieux de la promotion de son art, il a fondé une association qui porte son nom et œuvre aujourd’hui encore pour la promotion des jeunes violonistes.

Des enregistrements de référence

Spécialiste de la musique romantique, Zino Francescatti a participé à de nombreux enregistrements, considérés aujourd’hui comme de véritables références. Il s’est particulièrement illustré dans ses interprétations du répertoire de Beethoven avec l’Orchestre Symphonique de Columbia sous la direction de B. Walter. On peut notamment citer le concerto pour violon et orchestre en ré majeur op 61, enregistré en 1961. Zino Francescatti a par ailleurs collaboré avec l’Orchestre Philharmonique de New-York en particulier pour les enregistrements du concerto n°1 op 26 de Bruch (1952) et du concerto op 64 de Mendelssohn(1954). Il enregistra également en 1945, sous la direction de A. Rodzinki,le concerto n°1 de Paganini, une interprétation qui restera dans les mémoires.
On peut également citer le remarquable enregistrement de la berceuse "sur le nom de Gabriel Fauré" de Ravel réalisé avec Robert Casadesus en 1946.