Teleref - articles d’actualité

Accueil > Auto moto > De plus en plus de Français envisagent d’acheter un véhicule (...)

De plus en plus de Français envisagent d’acheter un véhicule électrique

jeudi 20 septembre 2012, par editoweb

En ce qui concerne les statistiques obtenues en France, 54% des Français portent un intérêt croissant pour le moteur électrique voiture et la technologie de ces véhicules en général. 23% déclarent même avoir l’intention d’en acheter un. Toutefois, peu de Français envisagent de faire un effort côté financier pour acheter ce type de voiture.

L’analyse a également démontré que 77% des Français parcourent une centaine de km maximum au quotidien avec leurs voitures, aussi, 71% d’entre eux ont besoin d’une voiture possédant une autonomie supérieure à 250 km. Pour beaucoup de foyers, l’autonomie des batteries qui va de 150 à 180 km, reste insuffisante. Si 30% des Français pensent que la présence des bornes de recharge rapide sur la route est importante, 61% disent que c’est indispensable. En somme, 91% veulent qu’on mette en place des bornes de recharge en voirie. Toutefois, cette requête s’oppose au livre vert des infrastructures de recharge. Ce dernier envisage une recharge sur la voie publique dans 5% des cas.

Le fait de remplacer une batterie vide dans des courts délais dans une station-service est intéressant pour 83% des Français. 71% considèrent que les aides des pouvoirs publics ne sont pas satisfaisantes dans la filière du véhicule électrique.

À l’unanimité, les Français pensent que les véhicules électriques sont favorables en termes d’écologie. Même avec de l’électricité provenant du nucléaire, ce type de véhicule est meilleur pour l’environnement que certains SUV à leurs yeux. Cependant, 54% des Français affirment qu’avec les questionnements autour du nucléaire, l’avenir de l’automobile écologique peut être remis en cause.

Si d’un côté 55% des Français considèrent que l’utilisation d’une voiture électrique permettrait de faire plus d’économies à l’usage. De l’autre côté, 47% pensent que le prix des véhicules électriques est trop cher et 50% disent que leur autonomie n’est pas satisfaisante.