Teleref - articles d’actualité

Accueil > Finance > 2013 : des taux profitables pour les emprunteurs

2013 : des taux profitables pour les emprunteurs

vendredi 14 juin 2013, par editoweb

Si on a compté plus de 8000 demandes de rachat de crédit FICP au début de l’année, c’est parce que les taux n’ont jamais été aussi bas. Les spécialistes affirment même que le taux est plus bas que celui de 1945. Une tendance qui profite aux emprunteurs qui peuvent alors renégocier leur taux d’emprunt.

Il faut savoir qu’une baisse de 0.10% du taux fixe sur toutes les durées a été constatée chez la moitié des banques en janvier. Cette baisse du taux de crédit n’est pas fréquente chez les banques. Néanmoins, avec le niveau très bas de l’OAT et la faible demande de crédit, la politique est à la baisse chez les banques pour booster les demandes de prêt.

Cette réduction du taux de crédit est très avantageuse pour ceux qui souscrivent un crédit sur 20 ans. En effet, si on obtient un prêt de 200 000 euros en ce moment, on gagne 21 000 euros par rapport à un prêt équivalent en 2012. Du côté des demandes de crédit immobilier, la reprise est bien assurée. Rien que pour la première semaine de janvier, on a constaté une hausse de 16% des demandes avec compromis de vente. Les renégociations de crédit ne sont pas non plus en reste que ce soit chez un organisme de rachat de crédit ou chez un courtier rachat de crédit. Sur internet, il est même possible de simuler son rachat de crédit.

Au final, propriétaires et nouveaux emprunteurs profitent tous de cette tendance à la baisse des taux de crédit. Les premiers peuvent demander une révision de leur taux d’emprunt à condition, toutefois, que le crédit ait été souscrit en 2008, 2009 et 2011 ou qu’il y ait plusieurs crédits ou autres créances à racheter. Les seconds, quant à eux, peuvent profiter d’un taux le plus bas jamais vu dans l’histoire des crédits immobiliers.