Teleref - articles d’actualité

Accueil > Rencontre > En amour, les clichés ont bon dos...

En amour, les clichés ont bon dos...

mercredi 23 novembre 2011, par jane

Cependant, on peut, sans s’en rendre compte, s’interdire soit même ce sentiment, notamment lorsque l’on vit selon des principes n’ayant pas lieu d’être, lorsque l’on suit ces mythes et que l’on croit un peu trop à ses légendes urbaines.

Voici donc deux des plus grandes supercheries qui ont vraiment bon dos et que l’on rencontre tout les jours : le mythe de l’âme soeur et le mythe de la moitié.

Le mythe de l’âme soeur

C’est le vieil adage : "qui se ressemble s’assemble".
En résumé, plus vous êtes identiques, plus vous êtes destinés à l’amour, à une relation harmonieuse et épanouie.

Le constat : cela risque de s’avérer vraiment difficile de trouver l’amour avec un grand A, puisque vous êtes à la recherche d’une personne qui vous est quasi identique !

Ainsi, on l’en vient à se poser ce genre de question (si l’on accepte pas en bloc cet utopique adage) : "y a-t-il une personne qui soit moi-même, qui aime ce que j’aime, qui n’aime pas ce que je n’aime pas, qui se comporte comme moi, qui réagisse de la même manière, qui désire les mêmes choses, de la même façon ?"

Inutile de vous dire qu’il n’y a pas de double unique de vous, du même sexe, ou du sexe opposé, à moins en tout cas que la science ne fasse un sacré bon vers l’avant !

De plus, serait-ce vraiment enrichissant de vivre avec quelqu’un qui vous est en tout points identique ?
C’est ici qu’apparaît une autre "théorie" très répandue :

Le mythe de la moitié

Trouver sa moitié serait donc trouver la personne complémentaire, celle dont la personnalité complète la votre.

Cela revient à trouver quelqu’un qui vous soit différent, qui soit un "anti-vous".
Le constat : cela risque d’être aussi difficile de trouver quelqu’un qui est complémentaire, puisque cette personne devra vous être, idéalement, en tout points différentes.

La question que l’on peut donc se poser est la suivante : cherchez vous vraiment quelqu’un qui n’aie pas les mêmes goûts que vous, ou qui soit impassible quand vous pestez ou dont les excès de joie vous laissent de marbre ?
"Les opposés s’attirent" peut être, mais est ce que pour autant font-ils bon ménage ?

Les mythes et la réalité

L’être humain aime la sécurité. Ainsi, il se plaît à établir des règles qui se veulent infaillibles, lui permettant de savoir où il va et d’écarter toute source d’incertitude, d’avoir le contrôle. Cependant, ces règles et ses croyances ne reflètent (heureusement) pas la réalité, qui est faite d’imprévu et de personnes toutes uniques. C’est d’ailleurs cela qui rend la vie intéressante, l’imprévu, le caractère unique et irremplaçable des personnes et des instants.

Les mythes, quels qu’ils soient ont cependant une origine dans la réalité. De nombreuses personnes sont différentes et s’aiment d’un amour sans faille. De la même manière de nombreuses personnes sont très semblables, se comprennent et vivent ainsi une symbiose incroyable. Personne ne niera donc, et pas moi en tout cas, que des personnes aussi bien très semblables que très différentes vivent le grand amour. Cependant, cela ne doit pas être assimilé à une règle, à une sorte de "loi de l’amour" !

Voici donc mon conseil : vivez l’instant présent, écoutez vos sentiments et ignorez les légendes urbaines car en cherchant l’âme soeur on peut s’interdire de trouver sa moitié et vice-versa !


Voir en ligne : http://www.desirmoi.fr/