Teleref - articles d’actualité

Accueil > Santé > Déroulement d’un IRM

Déroulement d’un IRM

samedi 11 août 2012, par atypicom

Voici quelques explications sur le déroulement de l’IRM, issues du site de l’IRM Toulouse.

Avant l’examen :

Il est demandé au patient d’arriver un quart d’heure avant l’examen pour remplir le dossier administratif et d’avoir le temps de le préparer, notamment si une injection est nécessaire (cela dépend de nature de l’examen à réaliser et des raisons médicales qui ont conduit à l’IRM).

L’équipe médicale soumettra le patient à un certain nombre de questions pour s’assurer qu’il n’existe pas de contre-indications au passage de cet examen. Le personnel indiquera ensuite les vêtements à enlever afin d’obtenir des images de bonne qualité.

Pendant l’examen :

Dès l’entrée dans la salle, on est allongé sur la table de l’IRM, qui se déplace dans le tunnel de l’appareil.

Il est impératif de suivre attentivement les indications qui sont données par le personnel médical ; la coopération du patient est essentielle afin que les images ne soient pas floues.

Le bruit (intense et répétitif) généré par l’appareil pendant l’examen peut être effrayant mais il a une explication simple : il se produit lors des séquences d’acquisition des images.

L’examen peut durer de 15 à 45 minutes selon le type d’exploration et le problème médical posé.
Pendant l’examen, le patient reste seul dans la salle de l’IRM, l’équipe soignante se trouvant juste derrière une vitre et pouvant communiquer avec lui par l’intermédiaire d’un micro et d’une poire d’appel en main.

L’examen ne sera en aucun cas douloureux.

Après l’examen :

Un premier commentaire pourra être donné juste après l’examen mais il ne s’agira que d’une première approche, car les images doivent être ensuite analysées sur un ordinateur par le médecin radiologue. Le compte-rendu écrit sera disponible dans les meilleurs délais suivant l’examen.

D’une manière générale, il ne faut pas hésiter à fournir tout renseignement qui paraîtrait important à communiquer dans le cadre de l’IRM. Il faut également penser à apporter : la demande du médecin (ordonnance, lettre, …), la liste écrite des médicaments pris, le dossier radiographique (radiographies, échographies, scanners, IRM précédents, …) ainsi que les résultats d’analyses de sang.


Voir en ligne : Radiologie Toulouse