Teleref - articles d’actualité

Accueil > Finance > Pour quels crédits envisager le rachat ?

Pour quels crédits envisager le rachat ?

jeudi 2 janvier 2014, par editoweb

Elle permet de faire baisser significativement le montant des mensualités à rembourser sur leurs emprunts en cours.
Aussi, vous devez restructurer en priorité les emprunts à fort taux, ce qui est le cas des découverts bancaires, des crédits renouvelables, et tous ceux contractés à taux variable. Les remplacer par un nouveau crédit avec un taux d’intérêt beaucoup moins élevé est forcément plus avantageux.

Dans la même logique, si vous avez négocié des prêts à un taux suffisamment bas, en particulier les prêts immobiliers à taux 0 % ou 1 %, gardez-les tels quels de façon à éviter de payer les pénalités de remboursement anticipé. Enfin, si certains de vos prêts sont déjà prêts d’être totalement remboursés, laissez-les de côté, ils ne feraient qu’augmenter inutilement les taux.

Plus rarement, il peut être intéressant d’inclure des prêts immobiliers souscrits il y a quelques années, et dont le taux était supérieur à ceux appliqués actuellement ; toutefois, la plupart des contrats de ce type sont soumis à des clauses particulières sévères en ce qui concerne le remboursement anticipé.

Quant aux montants maximums, ils sont fonction de la nature des crédits. Tandis que les locataires ne peuvent pas avoir une dette d’un montant supérieur à 76 000 €, il peut atteindre 122 000 € pour ceux qui possèdent leur demeure. Cependant, si les remboursements sont prévus de durer plus de 12 ans, une hypothèque sur le bien immobilier est généralement incontournable.

L’offre en matière de regroupement de crédit est large, et une comparaison détaillée est indispensable avant de prendre votre décision ; soumettez votre requête sur le site prefeo.fr. Les formules de rachat de crédit Préféo et de regroupement de crédit Préféo vous feront bénéficier de conditions spécialement étudiées par rapport à vos moyens actuels.