Teleref - articles d’actualité

Accueil > Finance > Rachat de crédit : solution miracle ?

Rachat de crédit : solution miracle ?

samedi 18 janvier 2014, par editoweb

Vous pouvez aussi recourir au regroupement crédit, ou encore restructuration de dettes. Cette opération financière ne doit cependant pas être prise à la légère.

Les activités de rachat de crédit sont réglementées depuis 2011, et cela par la loi Lagarde portant réforme du crédit à la consommation. Désormais, les emprunteurs ont une meilleure visibilité sur le coût global de leurs crédits, avant et après l’opération de regroupement. A noter en effet qu’un rachat de crédit consiste à regrouper ses crédits en cours en un seul afin d’obtenir un prêt de substitution dont les caractéristiques sont adaptées à sa situation. Une méthode qui, à première vue, semble avantageuse, mais qui n’est pas sans risque. Il faut en effet rester vigilant, notamment au niveau de la durée du prêt : plus celle-ci est longue, plus le crédit coûtera cher.

Il faut donc se concentrer sur le montant total à rembourser qui, au final, sera souvent plus élevé. Aussi, il convient de bien cerner son budget car qui dit opération de crédit (le rachat de crédit inclus), dit frais de dossiers et d’assurance, sans compter les pénalités de remboursements. D’où la conclusion de la FBF en 2008, qualifiant le rachat de crédit comme une solution miracle pour étaler la dette global de l’emprunteur mais qui met également en exergue le fait que l’allongement du crédit augmente le total des intérêts et donc son coût.

Pour information, l’opération de rachat de crédit est en principe effectuée auprès d’une banque ou d’un organisme spécialisé en regroupement de prêt. Il est aussi possible de passer par un courtier, notamment en ligne. Cependant, il convient de préciser que les demandes ne sont pas toutes validées. En effet, il faut que le taux d’endettement de l’emprunteur soit inférieur ou égal à 33%.