Teleref - articles d’actualité

Accueil > Sport loisirs > Préparer son excursion à vélo

Préparer son excursion à vélo

lundi 24 juin 2013, par dart-dart

Commencez aujourd’hui une activité physique vous promettant un bon bol d’air frais grâce à la pratique du vélo sur route. Et gardez l’esprit libre le moment d’une sortie, en suivant les quelques conseils suivants.

Préparez vos vélos

Il s’agira tout d’abord de vous attacher à ce que votre vélo soit en bon état. Prenez en soin de façon fréquente, la corrosion ne devrait plus être un problème. Préoccupez-vous ensuite des pneumatiques en vous assurant qu’ils n’aient pas atteint leurs repères d’usure. Observez pareillement le système de freinage qui doit fonctionner impeccablement et observez le cadre (est-il vrillé ?) et les roues (sont-elles voilées ?). Enfin, songez aux feux de signalisation, et à pouvoir transporter de l’eau, regonfler vos pneus. Si tous les vélos route de votre groupe sont entretenus et préparés de la sorte, vous vous éviterez tous les soucis les plus courants.

Faites le point sur votre propre forme physique

On a souvent l’impression d’être au plus haut de sa forme jusqu’à ce qu’un revers vienne nous remettre les pieds sur terre. Ne soyez pas surpris sur votre deux-roues à l’occasion d’une longue virée sur route par manque d’entrainement. Les séquelles d’une telle impasse peuvent être plurielles, de la blessure causée par une mauvaise estimation du niveau physique demandé, au ralentissement de toute l’équipe. Vous l’aurez deviné, votre préparation se doit d’être à la hauteur du parcours envisagé, tant du point de vue du programme que du rythme des entrainements. Mais, cela ne doit pas vous empêcher de quantifier inlassablement et méticuleusement la longueur de chaque étape en fonction de vos possibilités. Idem pour les cols et collines jalonnant la course : prêtez-y une attention singulière et refusez de fanfaronner quant à vos prédispositions.

L’étude des cartes

Il est préconisé de plancher sur le circuit en conservant bien en tête ses capacités, et ce notamment au moment d’examiner la distance des diverses escales. Passez au crible toutes les formes de routes que vous allez croiser sur votre trajet, ainsi que les indications qui ne devront garder aucun secret pour vous. Une fois sur la route, gardez à proximité un plan prêt à l’emploi.

Les étapes

Quelque soit le gîte que vous ayez prévu, une localisation exacte à l’avance palliera à toutes mauvaises surprises. Façonnez également un plan alternatif pour parer à l’éventualité d’une étape qui ne pourrait être jointe. Ainsi, si vous adoptez l’idée d’un passage camping, pour prendre exemple, observez les sites et directions d’autres modes d’habitation aux environs.

Ne vous laissez pas surprendre

Le travail préliminaire sur votre circuit ne se délimitera pas à l’étude du trajet parcouru chaque jour et s’attachera à prendre soin de répertorier dans le détail les sites ou vous prévoyez de dormir. Prenez garde : ne vous retrouvez pas bloqué le jour où vous ne pouvez rallier un gîte pour une quelconque raison ! Pour vous garantir un esprit toujours serein, il suffira de prévoir aussi suffisamment d’options alternatives à utiliser en cas de pépin. Vous allez camper ? Trouvez donc aussi les coordonnées d’auberges se trouvant à proximité et sur le sentier parcouru.