Teleref - articles d’actualité

Accueil > Décoration - Design > Les meubles anciens sont-ils fiables ?

Les meubles anciens sont-ils fiables ?

mercredi 12 février 2014, par referenseo

Cela, avant l’industrialisation et l’influence de la technologie moderne. Les meubles anciens sont considérés comme des œuvres d’art, convoités par les collectionneurs surtout pour leur originalité. En effet, certains meubles datent des époques impériales, comme les fauteuils médaillons en bois naturel de l’époque Louis XVI ou encore les pendules portiques en marbre blanc.

La robustesse des meubles anciens

Si on les compare avec les meubles modernes, on ne peut pas ignorer qu’ils sont beaucoup plus résistants, cela est surtout dû aux matériaux utilisés. Les meubles modernes sont allégés pour être plus maniables, certains sont faits en plastiques, mais ils sont fragiles et leur pérennité est assez limitée.
Par contre, les meubles plus anciens sont assez robustes, comme les tables à manger Louis XIV qui pouvaient accueillir jusqu’à 24 personnes. Ils sont peut-être difficiles à manipuler, mais ils durent dans le temps. Dans la plupart des cas, les meubles anciens sont fabriqués avec du bois massif, comme le pin massif, le bois de rose, le palissandre ou encore le bois d’ébène. Ils sont particulièrement lourds et à l’épreuve des chocs et du temps. Cette particularité leur permet de rester, encore des siècles après.

Où trouver des meubles anciens ?

Leurs styles classiques et nobles reflètent un savoir-faire particulier des anciens artisans. C’est pour cela que leur spécificité nécessite certainement des entretiens bien précis pour garder leur originalité intacte. C’est justement pour cela que certains magasins se spécialisent à remettre en état ces meubles anciens, les revisiter ou encore les réédifier, de façon à les embellir encore plus pour durer encore des siècles. Le magasin Lawrens à Paris par exemple, se consacre justement à la vente et la fabrication de meubles anciens avec des techniques bien définies qui se transmettent de génération en génération.