Teleref - articles d’actualité

Accueil > Musique > Incubus : discographie fine et discrète

Incubus : discographie fine et discrète

jeudi 4 octobre 2012, par manson

Les membres du groupe Incubus se connaissent depuis l’enfance, depuis qu’ils ont usés les bancs de l’école primaire ensemble. Bien des années après, l’amitié est restée intacte et l’envie de faire quelque chose ensemble se dessine.

Incubus discographie

Subjugué par bien des influences telles que le le rock ou le métal, le funk et le rap, la discographie Incubus s’initie avec un disque autoproduit, (Fungus Amongus) qui parait en 1995.
Fort de l’expérience des aînés, Incubus s’inspire des grands noms du genre comme Red Hot Chili Peppers ou le trio Primus. Leur musique est finalement plus incisive et plus fine, confirmée avec le mini-album
"Enjoy Incubus" qui sort en 1997. Seulement six titres mais qui aident bien à installer la notoriété du groupe.
Véritable condensé de ce que la discographie Incubus a produit de mieux, l’élégant S.C.I.E.N.C.E, toujours en 1997 exporte le talent des californiens au-delà des frontières.

Incubus : le point culminant de leur discographie

Considéré toujours à ce jour par les fans comme leur meilleur ce disque leur permet de continuer sur la lancée pour offrir une musique de plus en plus inventive et racée : "Make Yourself" en 1999, "Morning View"
en 2001 puis encore "A Crow Left of the Murder" en 2003, "Light Grenades" en 2006 et "If Not Now, When ?" en 2011.
Incubus a tendance à espacer de plus en plus ses disques, atteignant une maturité qui ne sera pas qu’un élément vendeur mais bel et bien un constat avec lequel il faut désormais compter :
Incubus est un grand groupe à découvrir d’urgence.

Lisez les chroniques des disques de la discographie Incubus sur le webzine Discochronics.fr