Teleref - articles d’actualité

Accueil > Immobilier > Les prix ont-ils assez baissé ?

Les prix ont-ils assez baissé ?

vendredi 6 septembre 2013, par editoweb

Selon la Fnaim et le Crédit Foncier, il est prévu au total 800 000 acheteurs. L’une des causes à cette reprise : les taux des crédits immobiliers historiquement bas. Les particuliers ont très souvent recours aux prêts pour financer la majeure partie de leurs acquisitions d’immobilier neuf à Strasbourg. Cependant, les professionnels estiment que cela n’est pas suffisant. Ainsi, Jean-François Buet, président de la Fnaim, propose un retour du prêt à taux zéro pour l’acquisition d’immeuble ancien, pour les revenus modestes.

D’un autre côté, force est de constater que la reprise du marché de l’immobilier neuf Marseille touche surtout les revenus modestes et moyens. En effet, 40% des achats ont été effectués par des ouvriers, des employés et des cadres moyens. Toutefois, les parties restent encore méfiantes. Cela se justifie par l’incertitude que procure l’instabilité des prix. Les acheteurs se demandent à cet effet si le prix est réellement celui proposé par le vendeur, même si celui-ci consent déjà à négocier. A titre d’illustration, 50% des vendeurs d’immobilier neuf à Marseille] ont baissé leurs prix suite à des négociations.

Néanmoins, dans ces conditions, il devrait y avoir une ruée des acheteurs vers la pierre, notamment les immobiliers neuf Nantes. Certes il y a eu une augmentation du nombre des acheteurs et par conséquent des transactions, mais ce nombre est jugé non conforme aux circonstances. Les investissements des ménages dans l’immobilier neuf Nantes s’évaluent à 180 000 euros en moyenne. De plus, 60% des acheteurs recherchent des petits immeubles. Ainsi, même si les prix et les taux d’intérêt ont baissé, il semble que cela ne relance pas plus que cela le marché. Les acheteurs attendent peut-être encore une autre baisse.