Teleref - articles d’actualité

Accueil > Mariage > Les faire part de mariage

Les faire part de mariage

jeudi 23 février 2012, par edito teleref

En effet, durant cette parenthèse enchantée, il s’agit pour les futurs époux de préparer cette journée au caractère unique. Le moindre détail -la couleur des nappes, les vins servis ou le menu proposé- fait l’objet d’une attention de tous les instants. Et on ne parle pas du choix de la robe de la mariée qui doit demeurer un vrai secret d’Etat jusqu’à l’arrivée à l’autel…

Les jeunes promis parcourent ce long chemin avec plaisir car ils savent qu’au bout les attend un merveilleux voyage : la vie aux côtés de l’être aimé. Le mariage marque donc la fin de quelque chose et le début d’autre chose. Et lorsqu’on est heureux, on a envie que le monde entier le sache. Sinon, à quoi bon préparer cette union avec autant de minutie ? Partager son bonheur avec sa famille, ses proches et ses amis est important car cela confère une valeur particulière à cet évènement.

C’est là que réfléchir à l’élaboration d’un faire part de mariage prend tout son sens. Le faire part est le premier document qui va informer l’entourage de cette magnifique décision. Il doit être à l’image de la grande joie intérieure des amoureux qui va bientôt éclater au grand jour. Le choix du papier, de l’encre, de la typographie et du texte reflètent dans leur ensemble tout ce qui fait de ce jour un jour exceptionnel dans une vie. A l’instar du mariage lui-même, le faire part doit être pensé. Sa conception et sa rédaction représentent les futurs mariés et ne doit souffrir d’aucun impair.

Pour vivre heureux, vivons caché, dit le proverbe. Certes, il est possible de se marier en la seule présence des témoins et des membres les plus proches de sa famille. Mais même dans ce cas, envoyer un faire part de mariage est nécessaire. Il apporte une première graine de réalité à ce rêve éveillé qu’est l’union de deux personnes qui s’aiment. Tant que le « oui » solennel n’est pas prononcé, il est une preuve aux yeux des invités que la cérémonie aura bien lieu. Son destinataire est donc un témoin non officiel, mais il n’en reste pas moins un témoin. Ainsi, prendre soin d’élaborer un faire part est le premier pas vers une journée pleine d’amour réussie.