Teleref - articles d’actualité

Accueil > Sport loisirs > Dessiner la peau, les erreurs à ne pas faire

Dessiner la peau, les erreurs à ne pas faire

jeudi 17 avril 2014, par nouveaublogueur

Pour ce nouvel article hebdomadaire, j’ai choisi d’aborder un partie du dessin qui est à la fois la plus visible et la plus négligée. « Négligée » dans le sens où l’on ne s’y attarde pas de la bonne manière et non pas que l’on n’y passe pas beaucoup de temps.

Pour résumer depuis la semaine dernière j’ai publié 3 articles sur le dessin d’après photo. J’ai choisi de dessiner Jack Nicholson sur l’affiche du film « pour le pire et pour le meilleur ». Maintenant que j’ai passé en revu la manière de dessiner un portrait de profil ainsi que l’étape de l’ébauche, je vais commencer à remplir le dessin.

L’erreur courante des débutants est de croire qu’il faut uniquement « colorier » le dessin et passer son doigt dessus pour estomper. C’est une erreur parce que le fait d’estomper créé plus de transparence que d’opacité. Par contre choisir d’estomper avec son doigt est selon moi beaucoup mieux que d’utiliser un outil « sec » du type chiffon. Parce qu’en estompant avec le doigt, on ajoute au graphite du crayon les sécrétions du corps (légère sueur et gras) qui va venir faire un liant.
Pour dessiner la peau, c’est bien mieux d’utiliser cette technique pour obtenir un léger brillant.

Sur le dessin que je vous propose de venir voir sur mon blog, j’ai utilisé beaucoup de lignes de surfaces. Ces lignes sont très importantes car elles garantissent la lisibilité et les reliefs du corps que l’on dessine. Il ne faut pas oublier que rien n’est plat même la peau.


Voir en ligne : Dessiner un portrait : les dents et la peau