Teleref - articles d’actualité

Accueil > Annuaire > annuaire generaliste > bien-être, santé > Comment, selon Linus Pauling, faire baisser votre mauvais cholestérol de (...)

Comment, selon Linus Pauling, faire baisser votre mauvais cholestérol de plus de 30 % en quelques semaines ?

dimanche 26 avril 2009, par Nicolas Tessereau

Explication et résultat de l’expérience faite par Linus pauling (Prix Nobel
de chimie et de la paix) démontrant que l’incidence des graisses sur le cholestérol est négligeable (bien que certaines découvertes remettent en question ce lien) et que ce sont les sucres raffinés qui sont responsable du mauvais cholestérol dans le sang.

Linus Pauling est un franc tireur, Prix Nobel de chimie en 1954 et Prix Nobel de la Paix en 1962. Il a été honoré plus de 40 fois par des universités mais il n’est pas médecin, et à cause de cela, la communauté médicale à tendance à prendre ses conseils et ses découvertes à la légère. Il en fut de même pour Pasteur en son temps.

Or, un des leitmotivs de Linus Pauling est sa mise en garde contre les sucres rapides (sucres raffinés).

Il démontre en effet dans son livre “How to live better and feel better” que l’incidence des graisses sur le cholestérol est négligeable (elle a été transformée en une lucrative gamme de produits “light” par l’industrie alimentaire) bien que plusieurs découvertes remettent en question ce lien.

D’après lui, et il cite une expérience fascinante pour le prouver, ce sont les sucres raffinés qui sont responsables de la présence de mauvais cholestérol dans le sang.
Cette expérience, menée en 1964 et 1970 par Milton Winitz, a porté sur 18 sujets. Pendant 6 mois, on les a isolés et leur nourriture était contrôlée. On les a nourris au début sans leur donner de sucres raffinés.

Leur concentration de cholestérol dans le sang, avant cette expérience était de 227 mg/dl. Après 2 semaines de régime, cela était tombé à 173, puis, 2 semaines plus tard, 160. En remettant des sucres raffinés dans leur régime, le cholestérol est remonté à 178, puis à 208.
En supprimant à nouveau les sucres raffinés et en les remplaçant par des sucres lents, en quelques semaines, le taux était redescendu à 150 !

Comme je l’ai déjà dit plus haut, beaucoup prennent ses découvertes à la légère mais quelle meilleure démonstration peut faire Linus Pauling que ses 93 ans ? Il a “enterré” beaucoup de ses détracteurs, et chaque jour, de nouveaux travaux viennent confirmer ses dires.

Téléchargez "Les conseils de santé de Linus Pauling" sur
http://conseil-de-sante.com

Nicolas Tessereau
http://conseil-de-sante.com


Voir en ligne : http://conseil-de-sante.com