Teleref - articles d’actualité

Accueil > Sport loisirs > Apprendre à dessiner un avant-bras sans se prendre la tête

Apprendre à dessiner un avant-bras sans se prendre la tête

vendredi 7 juin 2013, par nouveaublogueur

Cette semaine je partage avec mes lecteurs une manière de dessinerun avant-bras sans en savoir long sur l’anatomie. En effet on se dit facilement que pour être un pro du dessin du corps il faut absolument connaître tous les os et les muscles qui existent chez les gens.

Il y a juste besoin de connaître les plus importants, d’en avoir conscience est déjà amplement suffisant. Pour ceux qui pensent encore qu’il n’est pas possible de se passer de ces connaissances pointues, j’ai publié un pas-à-pas qui explique de manière détaillée ce que je suis en train de défendre.

Le dessin repose d’avantage sur la perception visuelle d’une forme et sur notre capacité mentale à retranscrire cette image sur un support différent. Il en résulte des proportions plus ou moins fidèles selon que notre oeil est exercé ou non, c’est là qu’on reconnaît la valeur de l’artiste, à la qualité de son observation.

En décortiquant mentalement son modèle, l’artiste prend note surtout de l’apparence extérieur de la personne qu’il dessine. Mais cette forme, cette position est générée par un agencement spécifique du squelette, des muscles et des organes internes du corps. Il en voit les effets sur l’apparence.

Le juste dosage du savoir anatomique et de la pratique selon moi se trouve dans le fait de pouvoir "comprendre la posture" mais en aucun cas de savoir dessiner les muscles un par un dans leur forme générale. L’exemple de l’avant-bras est parlant puisqu’il s’agit de la partie du corps qui possède le plus de muscles enchevêtrés. Plutôt que de se concentrer sur la représentation de chaque muscles, il vaut mieux se concentrer sur les relations qu’entretiennent les formes qui résultent du mouvement ou de la position de celui-ci.

Il est plus simple pour apprendre à dessiner un avant-bras de mesurer ces formes et ensuite de savoir les retranscrire en utilisant une structure générale divisée en sous -modules. C’est ce dont je traite dans l’article de mon blog.