Teleref - articles d’actualité

Accueil > Assurance, mutuelle > Ajouter un conducteur secondaire à son assurance auto

Ajouter un conducteur secondaire à son assurance auto

samedi 27 avril 2013, par francoisbro

Même si tout conducteur autorisé, (même non désigné au contrat) est assuré au titre de l’assurance responsabilité civile obligatoire, il est souvent plus prudent de mentionner tous les conducteurs susceptibles de conduire le véhicule pour éviter de mauvaises surprises en cas de sinistre. Groupama fait la lumière sur les pratiques d’assurance auto.

Les différents statuts de conducteurs :

Quand il s’agit d’assurer une voiture, il existe deux catégories de conducteurs :

- le conducteur principal tout d’abord, qui est celui qui utilise le plus souvent le véhicule assuré, indépendamment de la notion de souscripteur (le signataire des Conditions Personnelles) ou de la notion de propriétaire du véhicule (le titulaire de la carte grise).

- le conducteur secondaire aussi appelé conducteur occasionnel.

Celui-ci doit impérativement être désigné au contrat d’assurance et conduire seulement de manière occasionnelle le véhicule assuré. Ce conducteur « désigné » n’a pas le même statut que le conducteur principal. En outre, le conducteur secondaire ne pourra pas utiliser le véhicule de manière régulière et exclusive, ce qui correspondrait à une fausse déclaration pouvant entraîner une nullité de contrat d’assurance ou encore, une réduction d’indemnité en cas de sinistre.

De même, la non désignation de son enfant comme conducteur secondaire peut permettre de ne pas subir de majoration « jeune conducteur » mais attention en cas d’accident, l’assuré risque de conserver à sa charge une franchise plus importante. Cette solution vous expose donc à bien des désagréments …

Enfin, le prêt de volant occasionnel à un conducteur non désigné au contrat d’assurance auto reste possible mais sachez qu’en cas de sinistre, vous risquez de supporter une franchise plus importante, voire même, selon le type de contrat de ne pas être indemnisé au titre des garanties « dommages ». En effet, lorsque l’assuré s’engage à ce que la voiture ne soit conduite que par lui-même et son conjoint, il bénéficie souvent d’une diminution de tarif.

Les conséquences d’une modification du contrat initial

L’ajout d’un conducteur secondaire peut selon les antécédents d’assurance et de conduite de ce conducteur s’accompagner d’une augmentation de la prime d’assurance, à évaluer à l’occasion d’une simulation de devis d’assurance auto.

A noter, que selon les Assureurs, ce conducteur secondaire pourra ou non acquérir un historique de conduite et s’il a obtenu son permis par Apprentissage Anticipé de la Conduite, ni les majorations « conducteurs novices », ni les franchises plus importantes en cas d’accident ne s’appliqueront. Outre l’économie réalisée avec ce mode d’apprentissage de la conduite, (notamment pour les plus jeunes qui évitent ainsi la surprime), il va acquérir un historique de conduite dont il pourra bénéficier au moment de demander un devis assurance voiture, en ligne ou non, et obtenir ainsi des tarifs plus intéressants.

Toutefois, le conducteur secondaire n’hérite pas automatiquement du bonus/malus précisé au contrat. Néanmoins, une « avance » de bonus pourra parfois être accordée en fonction du nombre d’années sans sinistre responsable durant lesquelles ce conducteur aura été désigné au contrat.

D’autres particularités existent, variables d’une compagnie à une autre, et il est conseillé de se renseigner auprès de différents assureurs, et pourquoi pas de consulter un comparateur d’assurance auto sur Internet.