Teleref - articles d’actualité

Accueil > Emploi > Aide-soignant, un métier très recherché en France

Aide-soignant, un métier très recherché en France

lundi 9 décembre 2013, par editoweb

Emploi à Marseille, Paris ou ailleurs, 10 000 postes sont à pourvoir chaque année aux quatre coins de la France. Bien qu’étant les principaux employeurs avec 70 % des effectifs, les hôpitaux ne sont pas les seuls à plébisciter ses services.

Les structures spécialisées ont également des besoins importants : crèches, maisons de retraite, centres d’accueil pour personnes handicapées. Les particuliers aussi font massivement appel à ce professionnel de la santé pour rester au chevet de personnes malades ou nécessitant une assistance de tous les instants à domicile.

Les attributions liées à l’emploi d’aide-soignante sont en effet très larges : assurer les soins en support à l’infirmier est la première, et s’occuper du patient est la seconde. Ses tâches incluent l’administration des médicaments et autres gestes médicaux simples, la surveillance de son état, la toilette, les repas, de l’entretien de la chambre.

Pour accéder à la profession est conditionné par l’obtention du diplôme d’état d’aide-soignant (DEAS), en passant par un concours ouvert aux personnes âgées de 17 ans, bachelières ou non, ainsi que des professionnels ayant entrepris une VAE. Durant 10 mois, les admis vont partager leur temps entre apprentissage théorique et stages cliniques.

Mais s’il est facile de trouver un emploi, le salaire est relativement bas, environ le SMIC, sachant que le secteur public rémunère mieux que le privé.

Le travail est pourtant éprouvant : la charge est lourde, les horaires décalés y compris les week-ends et jours fériés, la station debout est la plus fréquente, et il faut souvent porter, soulever ou soutenir les malades. Une bonne condition et résistance physique est donc indispensable, associée à un mental solide, car il faut écouter et rassurer. Avec de l’expérience, l’aide-soignant peut prétendre à un emploi infirmier.