Teleref - articles d’actualité

Accueil > Referencement > Le cas de l’abonnement en référencement

Le cas de l’abonnement en référencement

jeudi 26 septembre 2013, par zaacom

Les webmasters ont parfois de mauvaises surprises.
En ce qui concerne le référencement de leur site, on leur propose majoritairement de souscrire préalablement à un abonnement, souvent pour une durée d’un an, afin de bénéficier de ce type de service.

Certaines agences sont très honnêtes et font ça principalement pour s’assurer une rentrée d’argent garantie, ce qui peut tout à fait se comprendre.

D’autres le sont beaucoup moins, et, promettent des résultats exceptionnels pour attirer le chaland. Une fois l’abonnement signé pour une somme mensuelle dérisoire correspondant en réalité à une ou deux heures par mois, impossible pour le client de se détacher.
La conséquence, c’est que ces agences font du tort au métier, et découragent bien des sites à se lancer dans l’aventure, même avec un autre prestataire.

Des offres sans engagement

Pourtant, certaines agences, comme Zaacom, proposent du référencement sans abonnement. Comment ? En étant certain de ce qu’elle propose, et en préconisant des objectifs réels, mais aussi en s’axant sur un audit en amont, et des conseils en aval.
Tout est étudié pour apporter la prestation la plus complète possible. Et, comme sur le web, le contenu est roi, dans la vie professionnelle, le client est roi !

Une méthode douce

Chez Zaacom, la plupart des choix se portent sur le référencement naturel. Parce qu’il est plus doux, et permet à un site de s’inscrire dans la durée. Mais aussi parce que, même si la collaboration s’arrête, le site garde ses liens. La société n’efface pas les liens déjà acquis.

En somme, il faut bien se renseigner avant de signer. Il arrive que l’arbre cache la forêt. Mieux vaut être averti !