Teleref - articles d’actualité

Accueil > Actualités > 6ème mois de baisse pour les exportations chinoises : acheter en Chine ne (...)

6ème mois de baisse pour les exportations chinoises : acheter en Chine ne séduirait-il plus ?

lundi 13 juillet 2009, par crumble17

La crise économique affaiblit actuellement l’influence de la 3ème puissance économique mondiale, cependant, une fois le problème passé, la Chine devrait rester au top en matière de ventes de marchandises…

Crise : ne plus acheter en Chine affaiblit l’économie chinoise

L’Empire du Milieu doit faire face à de grandes difficultés : acheter en Chine est une tendance qui ralentit. Les chiffres de la troisième puissance mondiale sont inquiétants et pourraient devenir alarmants si le problème persiste. En effet, depuis le mois dernier, les importations du pays ont subit une chute de 22,6%, tandis que les exportations baissent en un an de 17,1%. Coup dur pour ce pays qui enregistrait, depuis près de dix ans, des records de ventes. La raison de cette brutale descente : la crise économique qui frappe actuellement le monde. La Chine traite en effet avec les filiales des plus grandes puissances (Etats-Unis, Europe, Japon), également frappées par le problème. Beaucoup d’entreprises cessent parfois d’acheter en Chine, pourtant génératrice d’économies importantes en matière de ventes de marchandises, par manque de fonds. Fermetures d’usines, baisses ou annulations des commandes, le pays doit subir ce fléau en attendant de meilleurs jours.

Passée la crise, acheter en Chine intéressera toujours autant

S’il est vrai que les exportations chinoises chutent, il n’en est pas de même en ce qui concerne l’attrait des consommateurs pour les marchandises en provenance d’Asie. Suite aux nombreux scandalesmettant en cause la qualité des produits Chinois, (lait frelaté, affaire du diéthylène glycol), une baisse des achats d’articles « Made in China » était attendue ; mais il n’en est rien. Bien que ces affaires aient fait scandale à travers le monde, et aient quelque peu terni l’image de la puissance, acheter en Chine reste très populaire pour des raisons de budget. La demande en produits asiatiques ne cesse donc d’augmenter. Même la France et l’Outre-mer ne sont pas épargnées : les articles chinois y sont, à l’heure actuelle, toujours en liste des meilleures ventes. La baisse des ventes de l’énorme empire n’est donc pas due à une bouderie des consommateurs, mais simplement à la crise économique qui touche la planète et contraint les clients à moins acheter en Chine pour plus d’économies. Le pays devrait donc confirmer son statut de supermarché du monde une fois la crise passée.