Teleref - articles d’actualité

Accueil > Informations générales > Produits chinois : l’audit qualité au cœur des débats

Produits chinois : l’audit qualité au cœur des débats

vendredi 27 février 2009, par Marie

Depuis 2006, la Chine est au centre des débats des médias et des consommateurs. Autrefois qualifiée de « puissance montante », la Chine est devenue la bête noire des produits de qualité. De la mélamine aux chaussures urticantes en passant par le scandale des conditions de travail des ouvriers, le débat autour des produits chinois révèlent des lacunes au niveau de l’audit qualité.

Audit qualité et produits chinois : des lacunes au niveau de la fabrication ?

Le dernier scandale qui a fait parler des produits chinois est celui des chaussures : en octobre 2008, plusieurs personnes ont été victimes de graves allergies cutanées au niveau des pieds sur des chaussures fabriquées en Chine. La cause : un produit anti-moisissure très allergisant. L’opération Toxic Shoes a saisi en Toscane des chaussures contrefaites dont le produit d’entretien pour le cuir s’est révélé hautement toxique (chrome hexavalent). Les pneus chinois ont aussi été au cœur des polémiques : un audit qualité a prouvé que malgré les économies faites sur le prix, les pneus fabriqués en Chine ne sont pas une garantie de sécurité.
Audit qualité : des lacunes pour les produits alimentaires ?

Mais le scandale des produits chinois ne se limite pas aux chaussures, aux pneus et aux canapés qui grattent. Le débat touche aussi les aliments. Des traces de mélamine, composant chimique utilisé dans la fabrication de colles et de résine sont déjà retrouvées dans les aliments pour animaux en 2007 (pâté pour chiens et pour chats). Si la découverte de mélamine fait monter la colère des consommateurs, l’audit qualité ne semble pas s’être accru sur dans les entreprises : en septembre 2008, on trouve de la mélamine dans les produits laitiers, puis dans les œufs moins d’un mois après. Mais heureusement, l’Administration Générale du Contrôle qualité, de l’Inspection et de la Quarantaine a rendu publics début janvier les résultats du dernier audit qualité des produits laitiers : les principaux types de produits mis en rayons sont certifiés sains. La paranoïa sur les produits chinois peut retomber. Jusqu’au prochain scandale ?