Teleref - articles d’actualité

Accueil > Mode - vetements > Martine Samoun : créatrice de prêt à porter pour rondes

Martine Samoun : créatrice de prêt à porter pour rondes

mardi 12 novembre 2013, par Bridjet

Martine Samoun entre dans l’univers de la mode en 1993. Sa société compte en ces temps vingt salariés. Elle se consacre de la sorte à la conception de tenues habillées pour femme. Avec son observation d’une chute de créativité pour les modèles pour dames fortes, elle prend la décision de centrer son activité dans cette branche pour lui apporter un nouveau souffle.

Cette brillante styliste arrive brièvement à se faire un nom dans cette branche avec son habilité exceptionnelle de rafraîchir les caractères décontractés, originaux et limpides qu’elle renommera « fashion free size ». Ses premières collections l’ont propulsée au sommet.

Cette admirable styliste se centre sur le côté artistique en approfondissant le moindre détail et en harmonisant les couleurs. Elle gratifie le look élégant et veille à ce que ses modèles fournissent un confort maximal à ses clientes. Elle utilise sa créativité pour que chaque habit booste l’intégralité de sa série. Cette Styliste s’aventure dans le total look grâce à colorations vitaminées, privilégiant la féminité. Ses robes et tuniques grande taille se déclinent du classique au style élaboré.

Martine Samoun est une femme munie d’une énorme compétence. Elle continue d’améliorer ses créations suivant les récentes influences. Chaque semaine, elle se lance dans l’élaboration d’autres collections. Son intention reste en conséquence d’offrir l’opportunité aux femmes charnues qui fréquentent ses magasins d’obtenir continuellement de nouveaux vêtements à leur disposition. Elle veille en outre à ce que ses clientes aient le choix de mettre en avant leur goût.

Elle base son 1er atelier au sein du quartier de la mode de la capitale et décide de baser le second au Trade Mart. Malgré la tendance de la décentralisation, elle choisit de faire la confection de ses vêtements grande taille dans ses ateliers à Bruxelles avec l’aide d’un personnel compétent qu’elle a elle-même accoutumé. Elle ne se contente pas de la confection, cette femme remarquable se consacre également dans la supervision de l’assemblage jusqu’à la dernière étape de fabrication.